Cette église se trouvait dans la ville de Bliesbruck, en Moselle. Construite en 1772 sur la base d’une acienne église médiévale, elle a été détruite par les Alliés durant la seconde guerre mondiale sur la suspicion d’être un refuge de soldats Allemands. Il n’en reste aujourd’hui que des fondations enfouies dans le sol. Des fouilles archéologiques ont été entreprises, et s’étendront jusqu’en 2014.

L’aide d’une personne âgée, ayant connu l’église, a été déterminante pour retrouver certains détails impossibles à attester d’après les quelques clichés disponibles. Une prochaine version de la maquette permettra de faire apparaître en sur-impression lors de la déambulation les zones théoriques et celles qui sont reconstituées d’après photos.

Responsable d’opérations : Vianney Rassart. Co-responsable : Dimitri Mathiot.

Cette église se trouvait dans la ville de Bliesbruck, en Moselle. Construite en 1772 sur la base d’une acienne église médiévale, elle a été détruite par les Alliés durant la seconde guerre mondiale sur la suspicion d’être un refuge de soldats Allemands. Il n’en reste aujourd’hui que des fondations enfouies dans le sol. Des fouilles archéologiques ont été entreprises, et s’étendront jusqu’en 2014.

L’aide d’une personne âgée, ayant connu l’église, a été déterminante pour retrouver certains détails impossibles à attester d’après les quelques clichés disponibles. Une prochaine version de la maquette permettra de faire apparaître en sur-impression lors de la déambulation les zones théoriques et celles qui sont reconstituées d’après photos.

Responsable d’opérations : Vianney Rassart. Co-responsable : Dimitri Mathiot.

Eglise de Bliesbruck – 1930

Cette église se trouvait dans la ville de Bliesbruck, en Moselle. Construite en 1772 sur la base d’une acienne église médiévale, elle a été détruite par les Alliés durant la seconde guerre mondiale sur la suspicion d’être un refuge de soldats Allemands. Il n’en reste aujourd’hui que des fondations enfouies dans le sol. Des fouilles archéologiques ont été entreprises, et s’étendront jusqu’en 2014. L’aide d’une personne âgée, ayant connu l’église, a été déterminante pour retrouver certains détails impossibles à attester d’après les quelques clichés disponibles. Une prochaine version de la maquette permettra de faire apparaître en sur-impression lors de la déambulation les zones théoriques et celles qui sont reconstituées d’après photos. Responsable d’opérations : Vianney Rassart. Co-responsable : Dimitri Mathiot.

Recent Projects